Communication, relations avec le public, commercialisation, billetterie, accueil

Chargé·e des relations avec le public

Appellations voisines
  • Chargé·e des relations publiques
  • Chargé·e de la médiation et des relations avec les publics
  • Chargé·e des projets pédagogiques
  • Chargé·e de l’action culturelle
Métiers connexes
  • Attaché·e aux relations avec le public,
  • Attaché·e à l’accompagnement aux pratiques artistiques et culturelles
Référentiel

A venir

Version imprimablePDF
 

Missions et activités du métier

Missions

Le·la chargé·e des relations avec le public mène des actions inscrites dans le projet artistique et culturel de la structure, visant d’une part à créer les conditions et à favoriser les temps d’une rencontre du public avec l’œuvre, l’artiste, la structure, d’autre part à développer la fréquentation et/ou à fidéliser et élargir le public.

L’attaché·e aux relations avec le public contribue à la réalisation d’actions de relations avec le public.

Activités
 

  • Coordonne des actions, dans et hors de la structure, découlant de la stratégie, généralement avec des partenaires extérieurs
  • Facilite les relations entre le public et les différents services de la structure
  • Promeut les spectacles, événements et activités programmés par la structure avec les outils développés par le service de communication
  • Participe à la réalisation des outils de communication sur les activités qu’il coordonne, en lien avec le service de communication
  • Participe à l’accueil du public
  • Réalise le bilan quantitatif et qualitatif des activités réalisées à destination de la structure et des financeurs

Responsabilités

Est garant·e des activités qui lui sont confiées, dans la limite des moyens qui lui sont accordés.
Rend compte de l’utilisation des budgets qui lui sont confiés.

L’attaché·e aux relations avec le public est garant des activités qui lui sont confiées, dans la limite des moyens qui lui sont accordés.

Principales compétences requises

Compétences spécifiques au spectacle vivant

Identifier les enjeux artistiques, économiques et sociaux du spectacle vivant
Identifier les politiques publiques de la culture et de l’éducation artistique et culturelle
Comprendre le projet artistique et culturel de la structure
Identifier les types de public potentiel de la zone d’influence de sa structure
Créer et entretenir des relations avec des acteurs du territoire et des personnes relais du public
Créer et entretenir des relations, des réseaux et des partenariats avec des acteurs artistiques, culturels, économiques et institutionnels pertinents
Posséder une culture avérée dans la·les disciplines de sa structure
Identifier les métiers et les techniques utilisées dans la·les discipline·s de sa structure
S’approprier la programmation de la structure et ses contenus
Identifier la tarification des spectacles et les modalités d’achat et de réservation de places
Elaborer des projets avec des partenaires
Identifier et mobiliser les ressources humaines et les moyens techniques et matériels nécessaires à la réalisation d’une activité
Rédiger un projet en vue d’une demande de financements, de subventions ou d’aides auprès de partenaires publics ou privés
Etablir des conventions avec des partenaires et suivre leur exécution sous la responsabilité de sa hiérarchie
Contribuer au respect des réglementations liées au spectacle vivant, notamment propriété intellectuelle, sûreté et sécurité

Capacités transversales à plusieurs branches professionnelles

Etablir et mettre en œuvre une stratégie de contacts
Contribuer à l’alimentation et à la mise à jour de ses contacts dans la base de données de la structure
Construire des actions et des outils pédagogiques et éducatifs
Conduire la mise en œuvre de projets impliquant plusieurs acteurs
Etablir, suivre, analyser le budget d’un projet
Négocier les conditions d’intervention d’intervenants occasionnels
Réaliser une présentation orale adaptée à un public ciblé
Rédiger des textes pour des documents imprimés ou numériques
Elaborer et utiliser des outils de suivi et d’évaluation d’une activité ou d’un projet
Créer et entretenir des relations avec d’autres services de la structure
Mener une veille sur son secteur
Assurer ses déplacements nécessaires à la fonction
Maîtriser des logiciels de bureautique – a minima un tableur, un traitement de texte, une base de données – et des outils de communication numérique
Utiliser un logiciel de billetterie

Place dans l'organigramme des emplois

Le·la chargé·e des relations avec le public travaille sous l’autorité du·de la responsable des relations avec le public ou du·de la secrétaire général·e ou du directeur·trice de la communication et des relations avec le public ou de l’administrateur·trice, éventuellement du·de la directeur·trice.
Il·elle travaille en relation avec l’ensemble des services de la structure.
Il·elle travaille avec des partenaires externes ou des relais du public qui peuvent être des établissements d’enseignement (scolaire, universitaire, artistique…), des établissements de soins, des prisons, des centres sociaux ou des maisons de quartier, des acteurs de la politique de la ville, des comités d’entreprises, des associations de loisirs, des acteurs du tourisme…

L’attaché·e aux relations avec le public travaille sous l’autorité du·dela responsable des relations avec le public ou du·dela secrétaire général·e ou du directeur·trice de la communication et des relations avec le public ou de l’administrateur·trice, éventuellement du·dela directeur·trice.
Il·elle travaille en relation avec l’ensemble des services de la structure.
Il·elle travaille avec des partenaires externes ou des relais du public qui peuvent être des établissements d’enseignement (scolaire, universitaire, artistique…), des établissements de soins, des prisons, des centres sociaux ou des maisons de quartier, des acteurs de la politique de la ville, des comités d’entreprises, des associations de loisirs, des acteurs du tourisme…

Positionnement catégoriel

 

Chargé·e des relations avec le public

Attaché·e aux relations avec le public

Convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles (IDCC 1285)

Filière communication – Relations publiques – Action culturelle

Salarié·e non cadre du groupe 5

Rattaché·e à chargé·e du secteur des relations avec le public

Filière communication – Relations publiques – Action culturelle

Salarié non cadre du groupe 6

Rattaché·e à attaché·e aux relations avec le public

Convention collective nationale des entreprises du secteur privé du spectacle vivant (IDCC 3090)

Non référencé

Non référencé

Convention collective nationale des entreprises techniques au service de la création et de l'événement (IDCC 2717)

Sans objet

Sans objet

Parcours possibles pour exercer le métier

Pour exercer le métier de chargé·e des relations avec le public, une expérience professionnelle confirmée dans le spectacle vivant est indispensable, acquise soit dans un emploi d’attaché·e aux relations avec le public, soit dans un métier de l’accueil, de la communication, de la production, de la billetterie, voire dans un métier artistique ou technique du spectacle vivant.
La formation professionnelle initiale et continue contribue également à préparer à l’exercice du métier de chargé·e des relations avec le public, en particulier des formations certifiantes de niveau III ou II dans les domaines de la communication, de l’animation ou de la culture.
Le·la chargé·e des relations avec le public pourra également développer ses compétences au travers d’actions de formation professionnelles ciblées, spécifiques au spectacle vivant ou transversales.

Le métier d’attaché·e aux relations avec le public peut être un métier d’entrée dans le spectacle vivant, sous réserve d’une formation professionnelle initiale ou continue de niveau III, ou un métier de reconversion pour des artistes.

Eléments de variabilité selon le secteur, l'organisation de l'entreprise...

Le·la chargé·e des relations avec le public peut être spécialisé par catégories de publics : scolaires, étudiants, comités d’entreprise, associations de loisirs, public éloigné, public « empêché » tels que personnes en situation de handicap, sous main de justice, hospitalisées…
Il·elle peut réaliser lui-même des actions de médiation culturelle : en plus de coordonner les actions, il réalise des outils de médiation et anime des temps de médiation.

Il·elle peut participer à la réalisation d’une partie de la programmation artistique de la structure, dans une discipline particulière ou pour un public particulier.

Il·elle peut participer à la conception, à la fabrication et à la diffusion des supports de communication imprimés, à la conception et à la mise en ligne d’éléments de communication numérique.

Le métier demain

Les outils numériques et les nouvelles technologies démultiplient les possibilités d’actions que le·la chargé·e de relations avec le public peut mettre en œuvre.