La CPNEF-SV agit en faveur de l’emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant. Institution sociale autonome, elle regroupe l'ensemble des organisations patronales et syndicales du secteur. La CPNEF-SV pilote l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications en partenariat avec l’Afdas.
217 153
Salariés permanents et intermittents en 2017, dont 44% d'artistes interprètes

Notre actualité

Répertoires des compétences et des stages à la sécurité

Concernant la procédure de télédéclarations d'activités des entrepreneurs de spectacles vivants, la CPNEF-SV publie :
1) le répertoire des formations et compétences visant tous types d'entrepreneurs, 
2) le répertoire des formations à la sécurité visant les exploitants de lieux

voir 

Diplômes, titres et CQP : état des lieux de l'offre certifiante

Un nouveau Portrait statistique est disponible :
"L’offre de formations certifiantes préparant aux métiers du spectacle vivant ». Il propose un état des lieux
des diplômes, titres professionnels et CQP, préparant aux nombreux métiers artistiques, techniques et administratifs.
Ce portrait statistique confirme l’augmentation de l’offre ces dernières années et sa restructuration liée aux réformes successives. Il souligne également l’hétérogénéité des organismes de formations. 

Les données sont extraites du répertoire du spectacle vivant établi à partir du RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) de France compétences.
Voir

Stages à la sécurité dans les ERP du spectacle : lancement de l'habilitation des organismes de formation

Dans le cadre de la procédure de déclaration des activités des entrepreneurs de spectacles vivants, la CPNEF-SV est chargée d'établir le répertoire des stages à la sécurité pour les exploitants de lieux (ERP) et d'habiliter les organismes de formation. 
En savoir plus et candidater

Diagnostic action impact crise sanitaire

Le rapport final est enfin disponible. Il propose un état des lieux de la situation sociale et économique qui permet de mesurer l’ampleur des conséquences de la crise dans le spectacle vivant, transversalement mais aussi selon les activités, disciplines, métiers, territoires... Les résultats confirment l’extrême fragilisation de l’ensemble des structures et des professionnels, dans les trois branches, et plus largement de tout l’écosystème, y compris des organismes sociaux et de formation.
Le bilan s’annonce très lourd à courts et moyens termes. En effet, alors même que la reprise s’effectuera de façon limitée et progressive, et sans visibilité, les problèmes structurels sont amplifiés et aggravés par les difficultés actuelles.

Ainsi, afin d’éviter l’augmentation des disparités et de la précarité, et pour donner les moyens à chacun de rebondir, les propositions du rapport s’inscrivent en complément d’un plan de reprise et d’aides à l’emploi culturel émanant des pouvoirs publics. Pour faire face à l’urgence, mais aussi pour se redonner des perspectives d’avenir, les pistes pointent quelques enjeux à décliner au travers de mesures et dispositifs, afin d’accompagner l’évolution du spectacle vivant, notamment au regard du virage écologique déjà largement engagé. 
Rapport piloté par : CPNEF-SV, Afdas, DGEFP.   Réalisation : Kyu Lab.   Voir le rapport final