La CPNEF-SV agit en faveur de l’emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant. Institution sociale autonome, elle regroupe l'ensemble des organisations patronales et syndicales du secteur. La CPNEF-SV pilote l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications en partenariat avec l’Afdas.
217 153
Salariés permanents et intermittents en 2017, dont 44% d'artistes interprètes

Notre actualité

Chiffrages, conséquences et risques de la crise sanitaire

Le secteur du spectacle vivant est l'un des plus impacté par la crise sanitaire. L'inquiétude est grande car l'activité n'a pas pu reprendre, ou alors en mode dégradé. Le couvre feu dans les grandes agglomérations s'ajoute à la catastrophe. Les entrepreneurs de spectacles et les prestataires techniques au service de la création estiment la baisse de leur chiffre d'affaire à plus de 70%. Afin d'accompagner la profession et les pouvoirs publics qui se mobilisent pour sauver les entreprises et l'emploi, la CPNEF-SV rassemble des données chiffrées, souvent encore à l'état d'estimatifs, permettant de mesurer les conséquences socio-économiques de la crise. En complément, des notes de la "Série Points de vue" sont proposées comme documents d'étape, afin de contribuer à identifier les tendances, enjeux, besoins et risques.  
Consulter  

Près de 66 300 micro-entrepreneurs dans les secteurs artistiques et récréatifs

Depuis sa création en 2008, le statut de micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur), attire fortement les professionnels des Arts, spectacles et activités récréatives (loisirs, jeux...). Afin de suivre l'évolution de leurs effectifs, nous publions quelques chiffres clés. Ils confirment le développement de ces activités individuelles en tant qu'indépendant, qui restent assez faiblement rémunératrices. Malheureusement, les données disponibles ne nous ont pas permis d'isoler le spectacle vivant. 
Voir le Portrait statistique

Etude d'impact de la crise sur l'emploi des salariés intermittents

Jusqu'en 2019, le marché du travail des salariés intermittents du spectacle vivant (artistes, techniciens et personnels administratifs) était en croissance, se traduisant par une création d'emploi de +11,6% sur les dernières années. En 2019, on comptabilise : 19 394 employeurs, 147 863 salariés intermittents, plus de 52 milliers d'heures de travail et 954 millions d'€ de masses salariales (données Pôle emploi). Ces indicateurs cachent néanmoins de fortes disparités selon l'activité des employeurs et leur taille. 2020 s'annonce catastrophique. Nos estimations font craindre une destruction d'emploi très conséquente, qui sera proportionnelle à la baisse d'activité des employeurs.
Voir notre dernière étude

 

Les femmes et les hommes dans le spectacle vivant : où en sommes-nous ?

Parmi les salariés du spectacle vivant, on compte 61% d’hommes et 39% de femmes en 2017. Le secteur attire encore  majoritairement les hommes, qui entrent plus massivement dans les métiers artistiques et techniques. Néanmoins, le nombre de femmes est en augmentation constante depuis les années 2000. Si les effectifs se rééquilibrent progressivement, les enjeux de réduction des inégalités persistent, concernant notamment le volume d’emploi et l’accès aux métiers. Malheureusement, la crise sanitaire risque d'impacter négativement la situation.
Retrouvez le dernier numéro de notre série « Portraits statistiques » qui fait le point en matière de genre sur l’évolution du volume d’emploi, les profils socio-professionnels, les métiers… 

 

Travaux en cours

L'année 2019 a été marquée par un grand nombre de nouvelles mesures gouvernementales ou de réformes sociales qui ont rythmé de l’activité de la CPNEF-SV : licences d’entrepreneurs de spectacles, apprentissage, formation professionnelle, certifications, sûreté et prévention des risques... Quant à 2020, alors que le secteur affronte la plus grave crise sociale et économique de son histoire, il s’agira de poursuivre nos missions en privilégiant les actions opérationnelles à courts termes.
Consulter le bilan d'activité 2019 et    programme 2020.

 

2 répertoires en vue de l'obtention des licences d'entrepreneurs

Suite à la nouvelle réglementation encadrant la délivrance des licences d'entrepreneurs de spectacles vivants, la CPNEF-SV publie ses deux répertoires :
1) le  répertoire des formations et compétences pour les 3 catégories, 
2) le répertoire des formations à la sécurité pour la 1ére catégorie.
En savoir plus 

Création de formations dans le domaine de la sûreté

La sûreté vise la prévention et la lutte contre les actes malveillants c’est-à-dire contre les atteintes volontaires envers les personnes, les biens ou les sites. Or, face aux risques, la CPNEF-SV a constaté que l’offre de formation existante ne répondait pas aux besoins des entrepreneurs de spectacles (trop axée sur le filtrage et le gardiennage, trop ciblée sur des équipements ou sites sensibles ne relevant pas des ERP, etc.). La sûreté étant l’affaire de tous, il est aujourd’hui impératif de proposer des formations à l’ensemble des équipes : un cursus qualifiant pour les responsables de la sureté, et des formations ciblées pour la direction et l’encadrement, les artistes, les techniciens et les personnels administratifs.

Cet enjeu étant partagé par d’autres secteurs, une action d’ingénierie interbranches inédite a donc été décidée visant à créer ces différentes formations. L’action sera conduite dans le cadre de l’accord EDEC* des activités liées au tourisme, avec le soutien de la DGEFP. Elle mobilisera le spectacle vivant, les espaces de loisirs et culturels, les casinos, les organismes de tourisme, l’hôtellerie de plein air, etc. L’Afdas assurera sa coordination et le spectacle vivant son pilotage

La réalisation a été confiée à La Filière / 3SA Conseil. Elle démarrera en septembre par une enquête de terrain et durera environ un an.

* Engagement de développement de l’emploi et des compétences